Bloc "à la une"

Contenu

Battue administrative de sangliers à Poiroux, le 15 février 2019

 

La DDTM de la Vendée organise régulièrement, en lien avec le Groupement Départemental des lieutenants de Louveterie de Vendée, des battues administratives (25 à 30 par an pour les sangliers et les chevreuils). Plusieurs acteurs tels que la Gendarmerie, la Police nationale et municipale, l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS), les maîtres-chiens et les tireurs sont impliqués dans ces opérations.

Ainsi, le 15 février dernier, une battue administrative a eu lieu sur la commune de Poiroux où 6 sangliers ont été prélevés dans le cadre de la sécurité publique. Rappelons que sur cette même commune, un cycliste est décédé suite à une chute causée par des sangliers durant le mois de janvier dernier.

Le rôle de la DDTM au travers du Groupement Départemental des lieutenants de Louveterie est de réguler les populations d’animaux lorsque la chasse n’y parvient pas et de réaliser des prélèvements pour éviter la surpopulation de certaines espèces.

Créée par Charlemagne en 812, l’association des lieutenants de Louveterie de France avait pour vocation de détruire et de combattre les loups. Conservée tout au long de l’histoire de France, son rôle est désormais de réguler les populations d’animaux trop envahissantes ou nuisibles pouvant représenter un danger pour la sécurité publique et/ou occasionner des dégâts aux différentes cultures et plantations agricoles. Elle assure également un rôle d’expertise de terrain pour le compte du Préfet.

La DDTM diligente les lieutenants de Louveterie par un arrêté préfectoral pris, dans la majorité des cas, après avis de la Fédération des Chasseurs, dans des secteurs où des dégâts aux cultures ont été déclarés par les agriculteurs ou lorsque les sangliers sont la cause d’un danger potentiel pour la sécurité routière (routes départementales et autoroutes).

Les lieutenants de Louveterie sont des agents bénévoles de l’État (chasseurs depuis au moins 5 ans) avec une mission de service public, ils sont nommés par le Préfet. En Vendée, ils sont 8 lieutenants de Louveterie répartis sur 8 secteurs.

Pour en savoir plus, consulter le site de la Louveterie http://www.louveterie.com/