Contenu

Contrat d’engagement jeune (CEJ) - volet Jeunes en Rupture : Appel à projets 2022-2023

 

Le Gouvernement a souhaité renforcer le cadre du droit à l’accompagnement des jeunes en difficulté et confrontés à un risque d’exclusion professionnelle en instaurant le contrat d’engagement jeune (CEJ).

 

Le contrat d’engagement jeune est ouvert aux jeunes de seize à vingt-cinq ans révolus, ou vingt-neuf ans révolus lorsque la qualité de travailleur handicapé leur a été reconnue, qui ne poursuivent pas d’études, ne sont pas en formation et présentent des difficultés d’accès à l’emploi durable.

L’objet du présent appel à projet est de proposer, en articulation avec la mission locale avec laquelle le CEJ sera conjointement mis en œuvre, un apport et une coordination des actions et réponses avec le service public de l’emploi permettant la prise en charge globale de ces jeunes en rupture, afin de les accompagner vers l’insertion dans l’emploi durable en prenant en compte leurs difficultés spécifiques.

Pour ce public, un effort de 95 M€ est porté par le Gouvernement dès 2022, dont 60M€ au titre de cet appel à projets, avec l’ambition d’accompagner entre 20 000 et 30 000 jeunes sur l’ensemble du territoire national.

Le présent appel à projet décline l’ensemble des modalités de déploiement de cette nouvelle offre de service dédiée aux jeunes en rupture dans le cadre du contrat d’engagement jeune.