Bloc "à la une"

Contenu

Coup d’envoi de la 8ème édition de la semaine de l’industrie en Vendée

 

A l’occasion du lancement de la semaine de l’industrie, Benoît Brocart, préfet de la Vendée, a visité ce lundi 26 mars la société AMO Gourdel, à Bellevigny en présence de Thierry Liégeon, président de l’Union des industries métallurgiques de la Vendée.

Entreprise d’usinage numérique et de mécanique générale créée par Christophe Gourdel en 1996, la société AMO Gourdel est spécialisée dans l’usinage unitaire de pièces à fortes valeurs ajoutées depuis 2010.

 

L’industrie occupe une place centrale dans l’économie vendéenne. Avec un chiffre d’affaires de 12,25 milliards d’euros en 2017, elle représente 29% des emplois salariés en Vendée contre 22% en région Pays de la Loire et 16% en France.

L’industrie emploie près de 50 000 salariés répartis au sein de 1 896 entreprises sur des secteurs porteurs comme l’agroalimentaire, la mécanique et la métallurgie, le bois ameublement ou la construction nautique.

L’industrie n’est pas seulement faite d’usines ou de machines ; c’est avant tout une formidable aventure humaine où les femmes et les hommes y développent des talents et des savoir-faire uniques et s’engagent au quotidien pour une industrie plus innovante, plus respectueuse de l’environnement et plus sûre, contribuant au progrès de notre société.



A l’occasion de la semaine de l’industrie qui se déroule cette année du 26 mars au 1er avril 2018, l’Union des industries métallurgiques de la Vendée avec la Chambre de commerce et d’industrie a réalisé un programme de visite d’entreprises sur l’ensemble du département à l’attention du grand public et des scolaires.

Cet évènement d’ampleur nationale contribue à changer le regard sur l’industrie et ses métiers. Elle rassemble l’ensemble des acteurs concernés pour la promouvoir et renforcer son attractivité.

Toutes les filières sont concernées, en particulier la métallurgie, l’agroalimentaire, la mécanique, l’automobile et, bien sûr, l’industrie numérique.

Alors que de nombreux métiers sont en tension, l’industrie représente un gisement majeur d’opportunités et d’emplois pour les jeunes générations : car, contrairement aux idées reçues, l’industrie recrute chaque année (au niveau national, près de 250 000 personnes, tous secteurs confondus).

C’est là tout le défi et c’est pourquoi, les jeunes, filles et garçons, ont tout à gagner à s’intéresser aux métiers et carrières qu’offrent nos entreprises industrielles. Les parcours scolaires et les voies d’accès sont nombreux, notamment par le biais de l’apprentissage, et des formations se créent en permanence pour répondre aux nouveaux métiers.

L’industrie : des métiers d’avenir

Loin des clichés, l’industrie est un secteur dynamique où des carrières valorisantes sont menées. On estime que les salaires dans l’industrie sont 13% supérieurs à la moyenne de ceux des autres secteurs.

L’industrie est d’ailleurs populaire auprès des jeunes : 76% des lycéens des séries scientifiques et techniques ont une bonne opinion de ce secteur et 42% souhaitent y travailler.

Les nouveaux métiers de l’industrie

Avec les nouvelles technologies, l’industrie se modernise et de nouveaux métiers, tournés vers l’innovation et les technologies numériques, apparaissent. Les compétences recherchées évoluent et correspondent à celles de la nouvelle génération qui arrive sur le marché du travail.

Dans les dix dernières années, les entreprises technologiques sont celles qui ont créé le plus d’emplois en France, avec plus de 700 000 postes nouveaux.

Pour découvrir une autre image de l’Industrie et ses métiers en Vendée, un secteur innovant et qui recrute, retrouvez le programme de la semaine sur http://www.uimv.fr/