Contenu

COVID-19 / CORONAVIRUS : Point sur la situation en Vendée

 

Point de situation en Vendée et mesures de lutte contre l’épidémie de Covid-19

 
L’évolution de la situation sanitaire connaît une dégradation continue des indicateurs épidémiologiques du département conjuguée à une tension hospitalière croissante.
Au 21 janvier 2021, le taux d’incidence en Vendée s’élève à 2929,8 cas pour 100 000 habitants et le taux de positivité à 30,6 %.

Face à cette situation, le préfet de la Vendée a pris par arrêté préfectoral la mesure suivante visant à limiter la propagation du virus :

Le port du masque est obligatoire pour toutes les personnes de onze ans et plus à compter du vendredi 31 décembre 2021 jusqu’au lundi 31 janvier 2022 sur le territoire de l’ensemble des communes du département de la Vendée.

L’obligation du port du masque prévue ne s’applique pas :

  • aux personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation et qui mettent en œuvre les mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus ;
  • aux usagers circulant à l’intérieur des véhicules à moteurs (voitures des particuliers, camionnettes ou poids lourds des professionnels) ;
  • aux conducteurs circulant en deux-roues motorisés et portant un casque avec visière baissée ;
  • à toute personne pratiquant une activité physique ou sportive d’intensité élevée ;
  • aux personnes circulant sur les plages et dans les espaces naturels et forestiers.
    L’arrêté est consultable sur www.vendee.gouv.fr

Pour faire face à la circulation épidémique et à la cinquième vague, les mesures de freinage de l’épidémie sont également maintenues sur l’ensemble du département.

Il convient de reporter ou d’annuler les évènements occasionnant des rassemblements tant intérieurs (salle des fêtes, salles communales, etc.) qu’extérieurs (concerts, feux d’artifice, cérémonies de remise de décoration, etc.) et ce malgré les dispositifs de précaution envisagés.
Cette consigne s’applique notamment aux cérémonies de vœux.

Le préfet de la Vendée a demandé aux forces de l’ordre de veiller à l’application de ces mesures et de procéder à un renforcement des contrôles des établissements recevant du public soumis au passe sanitaire (bars, restaurants…).

Le préfet de la Vendée appelle chacune et chacun à la plus grande vigilance en matière de respect des gestes barrières et des mesures de prévention.


Le pass sanitaire devient le pass vaccinal pour les personnes âgées de plus de 16 ans :

Le « pass vaccinal » est mis en œuvre dans le cadre du renforcement des outils de gestion de crise sanitaire. Il consiste en la présentation, numérique (via l’application TousAntiCovid) ou papier, d’une preuve de schéma vaccinal complet, d’un certificat de rétablissement de moins de six mois ou d’un certificat de contre-indication à la vaccination.
Le pass sanitaire « activités » demeure en vigueur pour les mineurs âgés de 12 à 15 ans.

Pour disposer du « pass vaccinal », il convient de présenter l’une de ces trois preuves :

  • Un certificat de vaccination attestant d’un schéma vaccinal complet, dose de rappel comprise dans le délai imparti pour les personnes à partir de 18 ans et 1 mois qui sont y éligibles.
  • Un certificat de rétablissement au Covid-19 datant d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois.
  • Un certificat de contre-indication médicale faisant obstacle à la vaccination.

Les personnes concernées se voient ainsi délivrer par leur médecin un document pouvant être présenté dans les lieux, services, établissements et événements où le pass vaccinal est exigé.

Le pass vaccinal ne s’applique pas aux mineurs âgés de 12 à 15 ans. C’est donc le pass sanitaire - qui inclut la possibilité supplémentaire de présenter la preuve d’un test négatif de moins de 24h - qui demeure en vigueur pour cette tranche d’âge.

Le pass vaccinal est exigé pour :

  • Accéder aux lieux de loisirs et de culture (notamment les salles de spectacle, les parcs d’attractions, les salles de concert, les festivals, les salles de sport, les salles de jeux, les bibliothèques et les centres de documentation, ou encore les cinémas) ;
  • Les activités de restauration commerciale (bars et restaurants, y compris sur les terrasses), à l’exception de la restauration collective ou de vente à emporter de plats préparés, de la restauration professionnelle routière et ferroviaire, du room service des restaurants et bars d’hôtels et de la restauration non commerciale, notamment la distribution gratuite de repas ;
  • Les foires et salons professionnels, et les séminaires professionnels s’ils ont lieu à l’extérieur de l’entreprise et rassemblent plus de 50 personnes ;
  • Les déplacements de longue distance par transports publics interrégionaux (vols intérieurs, trajets en TGV, Intercités et trains de nuit, cars interrégionaux) ;
  • Les remontées mécaniques dans les stations de ski ;
  • L’accès aux hébergements touristiques de type campings ou clubs de vacances avec un contrôle unique au début du séjour.

Les services et établissements de santé et médico sociaux, pour les personnes accompagnant ou rendant visite aux personnes accueillies dans ces services et établissements ainsi que pour celles qui y sont accueillies pour des soins programmés restent soumis au pass sanitaire, sauf urgence, et non au pass vaccinal.

Ces règles concernant le pass vaccinal s’appliquent aux clients et aux usagers des établissements et activités concernés. Il est de la responsabilité des exploitants de mettre en œuvre le pass vaccinal dans leurs établissements.

Le pass vaccinal est applicable aux personnes et aux salariés qui interviennent dans ces lieux, établissements, services ou événements, et sont en contact avec le public.

Les personnes s’engageant dans un parcours vaccinal jusqu’au 15 février 2022 ont la possibilité temporaire de bénéficier d’un pass vaccinal valide, à condition de recevoir leur deuxième dose dans un délai de 4 semaines et de présenter un test négatif de moins de 24h.

Retrouvez toutes les informations relatives au passe sanitaire sur le site du Gouvernement

Depuis le 30 août 2021, le « passe sanitaire » est rendu applicable aux personnes et aux salariés qui interviennent dans ces lieux, établissements, services ou événements.

Depuis le 30 septembre 2021, le passe sanitaire est obligatoire pour les mineurs âgés de 12 ans et deux mois à 17 ans.

Le passe sanitaire consiste en la présentation, numérique (via l’application TousAntiCovid) ou papier, d’une preuve sanitaire, parmi les trois suivantes :

  1. La vaccination, à la condition que les personnes disposent d’un schéma vaccinal complet et du délai nécessaire après l’injection finale,
  2. La preuve d’un test PCR ou antigénique négatif de moins de 24h
  3. Le résultat d’un test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19, datant d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois.

A compter du 15 décembre 2021, le passe sanitaire des plus de 65 ans ne sera plus actif si le rappel n’a pas été fait dans un délai de 7 mois à compter de la dernière injection ou de la dernière infection. A compter du 15 janvier, cette règle sera étendue à l’ensemble des Français âgés de plus de 18 ans.


En savoir plus sur Service-Public.fr


Vaccination

Retrouvez ici la liste des centres de vaccination en Vendée


Pour tout renseignement auprès de la préfecture de la Vendée :
pref-covid19@vendee.gouv.fr

Toutes les informations sont à retrouver sur le site du Gouvernement ou en appelant le 0 800 130 000 (appel gratuit, 24/24h)
 
Pour toutes questions d’ordre pratique ou d’ordre réglementaire, une foire aux questions/réponses est disponible sur le site du gouvernement