Mis à jour le 10/05/2021

Contenu

Emploi, travail, solidarités

en grand format (nouvelle fenêtre)

Direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités (DDETS)


Depuis le 1er avril 2021, est créée la direction départementale de l’emploi, du travail et des solidarités de la Vendée, issue de la fusion de la direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) et de l’unité départementale de la Direccte (UD-DIRECCTE).

Le décret n° 2020-1545 du 9 décembre 2020 relatif à l’organisation et aux missions des directions départementales de l’emploi, du travail et des solidarités fixe le cadre d’intervention de la DDETS de la Vendée.

Les missions de la DDETS : mettre en œuvre, dans le département, les politiques publiques relatives :

  • au travail et notamment à l’amélioration de la qualité de l’emploi et des relations du travail, ainsi qu’aux missions d’inspection du travail ;
  • à l’accès et au maintien dans l’emploi des personnes éloignées du marché du travail ;
  • à l’anticipation et à l’accompagnement des mutations économiques ;
  • au développement de l’emploi et des compétences ;
  • au développement de l’accès à la formation professionnelle, à l’apprentissage et aux qualifications, dans le respect des exigences de qualité ;
  • à la prévention et à la lutte contre les exclusions ;
  • à la protection des personnes vulnérables ;
  • aux fonctions sociales du logement ;
  • à l’inclusion des personnes en situation de handicap ;
  • à la lutte contre les discriminations et à la promotion de l’égalité des chances ;
  • à l’inspection et au contrôle des conditions d’accueil et de fonctionnement des établissements et services sociaux.

Organisation

La DDETS est organisée autour de 2 pôles et de 2 missions transversales

  • pôle « Accompagnement et Inclusion »
  • pôle « Travail et Entreprises »
  • mission « Droits des Femmes et à l’Egalité »
  • mission « comité médical et commission de réforme » pour les agents de l’État et la fonction publique hospitalière

Les enjeux de la DDETS en Vendée

  • garantir la santé et la sécurité au travail par la prévention des risques professionnels ;
  • s’assurer de l’effectivité du droit du travail, notamment pour les salariés en situation précaire ou victimes de discrimination ;
  • lutter contre le travail illégal ;
  • renseigner sur le droit du travail
  • favoriser le dialogue social en garantissant les conditions d’une négociation collective de qualité, y compris par la médiation lors des conflits collectifs du travail ;
  • piloter la mise en œuvre des politiques d’accès et retour à l’emploi à travers les outils que sont les contrats aidés et les contrats en alternance activés par le Service Public de l’Emploi en faveur des demandeurs d’emploi ;
  • accompagner l’accès à l’emploi des jeunes à travers à travers le plan #1jeune1solution du plan de relance
  • élever le niveau de compétences des salariés : incitation à la formation, à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, promotion de la validation des acquis de l’expérience, délivrance des titres professionnels du ministère en charge de l’emploi ;
  • faire face à des difficultés économiques : financement d’une partie du salaire en cas d’activité partielle, articulation baisse d’activité-formation, homologation et suivi des plans de sauvegarde de l’emploi ou des ruptures conventionnelles collectives en particulier pour le reclassement des salariés menacés de licenciements économiques ;
  • négocier et mettre en œuvre les actions de revitalisation destinées à compenser l’impact des restructurations des entreprises ;
  • piloter la politique d’insertion par l’activité économique et celle de l’emploi des personnes handicapées dans les entreprises adaptées, pour les personnes les plus éloignées de l’emploi (chômeurs de longue durée, personnes handicapées, bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active… ;
  • soutenir l’essor et la professionnalisation des associations d’utilité sociale créatrices d’emplois ainsi que les organismes de services à la personne ;
  • permettre l’accès à un logement adapté et décent pour toute personne en situation de précarité ;
  • favoriser l’insertion et la protection des personnes vulnérables ;
  • garantir l’égalité Hommes/Femmes et la lutte contre les violences intra familiales.
  • Etc.
 
 
 

Coordonnées de la DDETS de la Vendée

Cité Administrative Travot
B.P. 789
Bâtiment A – Entrée 2
85020 La Roche-sur-Yon Cedex
Tél. : 02.51.36.75.00
Télécopie : 02.51.07.00.06
Courriel :
ddets@vendee.gouv.fr

Horaires d’accueil du public :
du lundi au vendredi
de 8h30 à 11h30
et de 13h00 à 16h30


S’agissant du renseignement des usagers sur le droit du travail, nous vous invitons à contacter les services par téléphone ou par écrit en utilisant le formulaire en ligne accessible par le lien suivant : https://pays-de-la-loire.dreets.gouv.fr/ Cliquer sur les onglets : "Travail et relations sociales/Infos droit du travail) (privilégier le questionnaire en ligne pour les questions les plus complexes et nécessitant une recherche juridique) ou prendre rendez-vous en ligne.

Pour obtenir un renseignement par téléphone, veuillez appeler au 0 806 000 126 et renseigner le numéro du département (85#).
Les permanences téléphoniques sont assurées du lundi au vendredi de 9h à 11h30 et de 13h30 à 16h30, sauf le jeudi après-midi.

>