La délégation militaire départementale de la Vendée (DMD)

Contenu

La réserve citoyenne

 

La réserve citoyenne de défense et de sécurité est constituée de volontaires agréés auprès d’autorités militaires en raison de leurs compétences, de leur expérience, mais aussi de leur intérêt pour les questions relevant de la défense nationale. Son rôle principal est de diffuser l’esprit de Défense et de contribuer au renforcement du lien entre les armées et la société civile.  

 

Les écussons de la réserve citoyenne armée de terre et armée de l’air  :

 

Collaborateurs bénévoles du service public, les réservistes citoyens de défense et de sécurité sont des ambassadeurs de la Défense et de la gendarmerie. Ils ont choisi de servir en faisant bénéficier les forces armées et formations rattachées de leur expertise et de leur connaissance du tissu socio-économique local sans faire du métier des armes leur profession.

Un grade leur est attribué à titre honorifique. Ils ne portent pas l’uniforme, à l’exception des réservistes citoyens de la Marine et de la direction générale de l’armement. Les réservistes citoyens issus de l’armée d’active ou de la réserve opérationnelle sont admis avec le grade qu’ils détiennent. Les réservistes citoyens de défense et de sécurité bénéficient d’une information continue sur les questions de défense et de sécurité nationale par la formation militaire qui les emploie.
Ils peuvent être sollicités pour des actions de communication, de relations publiques, de recrutement, pour contribuer au devoir de mémoire, fournir une expertise professionnelle de haut niveau et participer à des actions de sensibilisation et d’information sur l’intelligence économique et les questions de défense.

Il est également possible de s’engager en tant que réserviste local à la jeunesse et à la citoyenneté (RLJC). Ces réservistes sont des ambassadeurs de la défense auprès des jeunes issus des quartiers sensibles. Créé en 2003, les RLJC ont été inclus en 2008 dans le plan égalité des chances du ministère de la défense mis en œuvre au profit des jeunes en difficultés. Recrutés dans les réseaux associatifs de proximité, souvent éducateurs, enseignants, habitant ou travaillant au sein des cités, les RLJC sont déployés au sein des quartiers sensibles et des zones rurales pour renforcer le lien entre les armées et les jeunes, promouvoir les principes de citoyenneté et de civisme et faire connaître les possibilités d’insertions professionnelles offertes par les armées (le volontariat, la réserve militaire, le service militaire volontaire, le service civique, les lycées de la défense, les classes de défense et de sécurité globale, le tutorat, les stages, les cadets de la défense, les préparations militaires…) Aujourd’hui plus de 200 RLJC sont répartis sur tout le territoire national. Rattachés au Délégué ministériel à la jeunesse et à l’égalité des chances (DMJEC), ils relèvent en local des délégués militaires départementaux. 

Attention à ne pas confondre la réserve citoyenne de défense et de sécurité avec la réserve citoyenne de l’Education nationale lancée en 2015 par le ministère de l’Education nationale, bien que ces engagements puissent être complémentaires.