Bloc "à la une"

Contenu

Le Grand Débat National

 

Depuis le 15 janvier 2019, un grand dialogue national s’est engagé dans chacun des départements, auquel chaque citoyen peut contribuer.

 

À l’initiative du président de la République, le Gouvernement engage un grand débat national sur quatre thèmes qui couvrent des grands enjeux de la nation : la fiscalité et les dépenses publiques, l’organisation de l’État et des services publics, la transition écologique, la démocratie et la citoyenneté.

Une première phase a été ouverte à travers la mobilisation des maires, pour que les citoyens puissent commencer à exprimer leurs attentes.
Une phase plus ample s’ouvre désormais : un grand dialogue national va pouvoir s’engager, auquel chaque citoyen pourra contribuer.

Grand débat national, comment y participer ?

spot grand debat

4 thématiques :

  • La transition écologique : Comment se loger ? Comment se déplacer ? Comment se chauffer ?
  • La fiscalité et les dépenses publiques : Quels sont les bons prélèvements ? Quel est le bon niveau de dépense ? Qu’est-ce qu’une fiscalité efficace et compétitive aujourd’hui ? Comment la rendre plus simple, plus lisible ?
  • La démocratie et la citoyenneté : Comment mieux associer les citoyens à la prise de décision ? Comment mieux représenter les sensibilités ? Comment répondre aux questions des Français sur l’immigration ? Comment mieux vivre ensemble et mener une politique d’intégration plus efficace et plus juste ?
  • L’organisation de l’État et des services publics : Comment organiser la présence de l’État et des services publics sur le territoire national ? Comment prendre en compte la révolution numérique dans cette organisation ? Comment lutter contre le réflexe de la concentration ?

Comment s’organise le grand débat national ?

Le grand débat national se déroule à partir du 15 janvier pour une période de 2 mois.

Le Gouvernement a mis en place une palette d’outils à disposition des citoyens qui souhaitent prendre part au grand débat national . Ces outils sont multiples, pratiques et ouverts :

  • le grand débat national se déploiera tout d’abord à partir des réunions d’initiatives locales. Ces réunions permettront à chacun de débattre au cours de réunions publiques, de se faire entendre et de convaincre.
  • A compter du 21 janvier, les contributions des Françaises et des Français pourront être directement déposées sur le site www.granddebat.fr ou envoyées par courrier postal (Grand Débat National - BP 70.164 - 75326 PARIS CEDEX 07).
  • Des stands de proximité seront installés dans des lieux de passage du quotidien. Ils permettront à ceux qui le souhaitent de donner leur avis sur les thématiques mises au débat.

Dès le 15 janvier 2019, chacun peut avoir accès à la liste des débats organisés dans sa région sur le site internet du grand débat national. Ce site permettra à ceux qui le souhaitent de s’enregistrer afin de déclarer un débat qu’il souhaiterait organiser.

Un numéro vert France Métropolitaine 0 800 97 11 11 et le 01 82 71 03 39 pour l’Outre-Mer complètera le lancement de la plateforme numérique.

Qui coordonne le grand débat national ?

Ce grand débat national est une priorité du Gouvernement. Pour piloter son animation, deux ministres ont été plus particulièrement désignés par le Premier ministre : Sébastien LECORNU et Emmanuelle WARGON se chargeront de faire vivre le débat, en suivre l’évolution et d’organiser la mobilisation de tous pour faire de ce grand débat un succès démocratique.

Une Mission du grand débat national est créée par un décret publié le 15 janvier 2019. Placée sous l’autorité du Premier ministre, cette mission interministérielle organise la logistique du grand débat et se met à la disposition de tous ceux qui souhaitent participer à son organisation.

Qui peut organiser et participer au grand débat national ?

Citoyens, élus et institutions, organisations à but lucratif ou non lucratif : le Gouvernement souhaite que le plus grand nombre participe et organise des débats.

Le Gouvernement compte sur chacun pour prendre l’initiative et permettre la discussion la plus large et la plus représentative possible.
Les maires peuvent jouer un rôle essentiel dans ce dispositif. Tous les maires qui le souhaitent pourront contribuer au grand débat national en organisant, ou en facilitant l’organisation d’un ou plusieurs débats dans leur commune.

Dans chaque préfecture, un référent du grand débat national a été désigné pour être votre interlocuteur territorial des élus. En Vendée, Sibylle Samoyault, sous-préfète, directrice de cabinet du préfet de la Vendée, est le référent local du Grand débat national pour le département.

Le référent sera en relation avec les élus et à leur écoute pour notamment s’assurer que les réunions d’initiative locale pourront bien se tenir, dans un lieu mis à disposition de préférence par une collectivité locale ou une structure associative et dans les conditions de sécurité adéquates et pour faciliter l’organisation matérielle des réunions.

Pour plus d’informations, consultez :