Contenu

Organisation de la chasse pendant le confinement

 

Dérogation au confinement en matière de régulation de la faune sauvage et de destruction des espèces animales susceptibles d’occasionner des dégâts

Les actions suivantes sont déclarées d’intérêt général et peuvent donc constituer un motif de dérogation à l’interdiction de déplacement :

1) La pratique individuelle du piégeage des espèces animales susceptibles d’occasionner des dégâts (par des professionnels ou bénévoles déclarés) notamment des espèces ragondins et rats musqués,

 

2) La régulation des espèces de grand gibier (sanglier, chevreuil et cerf) en battue et à l’affût dans le cadre d’un plan de chasse et ce en respectant un protocole sanitaire spécifique :

Toutes ces activités sont réalisées uniquement par des personnes titulaires d’un permis de chasser validé pour la saison de chasse en cours.

Lors de ces actions, sont autorisés :

  • la pratique de recherche préalable de présence des animaux (faire le pied)
  • le tir du renard,
  • la recherche au sang des animaux blessés.

3) En cas de problème, la régulation de l’espèce blaireau sera réalisée uniquement dans le cadre de battues administratives (sous la responsabilité d’un lieutenant de louveterie).

4) Les missions de surveillance des gardes particuliers sur les territoires sur lesquels ils sont commissionnés.