Actions pour la relance de la construction

Pour créer les conditions de la relance du secteur de la construction, un plan destiné à augmenter l’offre de logements privés et sociaux, à doper l’accession à la propriété, à mobiliser le foncier et à rénover les logements est mis en oeuvre. Il s’agit également de travailler à la simplification des normes de construction.

Pour une relance du secteur de la construction, le plan du gouvernement comporte des mesures significatives autour de six priorités :

  • favoriser l’accession à la propriété,
  • simplifier les règles de construction et d’urbanisme,
  • développer l’innovation,
  • augmenter l’offre de logements neufs, sociaux et intermédiaires,
  • renforcer la mobilisation du foncier,
  • rénover les logements.

Simplifier les règles de la construction

Démarches, normes, formulaires, accessibilité, l’administration simplifie ses procédures. Découvrez les mesures de simplification en cours et leur avancement dans le domaine de la construction.

Le site national sur les mesures de simplification : http://simplification.modernisation...

-  Document national sur les mesures de simplification dans le domaine de la construction (sept 2016) (format pdf - 1015.5 ko - 27/09/2016)

-  Récapitulatif des mesures de simplification dans le domaine de la construction avec référence aux textes adoptés (juin 2016) : (format pdf - 116.8 ko - 28/09/2016)

-  Fiches explicatives de simplification des normes de la construction (format zip - 8.3 Mo - 28/09/2016)

Favoriser l’innovation de la filière bâtiment

70 millions d’euros vont être consacrés à la mise en oeuvre de trois chantiers majeurs :

- Un plan d’action pour la qualité de la construction et la transition énergétique (PACTE) doté de 30 millions d’euros : il s’agit d’accompagner la montée en compétences et la professionnalisation des acteurs du bâtiment.

- Un plan pour la transition numérique dans le bâtiment (PTNB) doté de 20 millions d’euros : il s’agit de permettre la montée en compétences des professionnels du bâtiment autour du numérique et le développement d’outils adaptés à tous les chantiers.

- Un plan de recherche et développement pour le traitement de l’amiante (PRDA) doté de 20 millions d’euros : le plan a pour objectif de faire émerger des méthodes et des technologies innovantes permettant de réduire les coûts et les délais de de détection et de traitement de l’amiante, lors des travaux de rénovation des bâtiments tout en respectant les normes de sécurité et de santé.