Contenu

Emploi et entreprises


Mesures de soutien aux entreprises - Maintien dans l’emploi - Fiches conseils

Poursuite de l’activité économique : des mesures de soutien aux entreprises

Face à l’épidémie du Coronavirus Covid-19, le Gouvernement met en place des mesures immédiates de soutien aux entreprises :

  1. Des délais de paiement d’échéances sociales et/ou fiscales (URSSAF, impôts directs) ;
  2. Dans les situations les plus difficiles, des remises d’impôts directs pouvant être décidées dans le cadre d’un examen individualisé des demandes ;
  3. Le report du paiement des loyers, des factures d’eau, de gaz et d’électricité pour les plus petites entreprises en difficulté ;
  4. Une aide allant jusqu’à 1 500 euros pour les très petites entreprises, les indépendants, les professions libérales et les micro-entrepreneurs les plus touchés grâce au fonds de solidarité financé par l’État et les Régions ;
  5. La mobilisation de l’État à hauteur de 300 milliards d’euros pour garantir des lignes de trésorerie bancaires dont les entreprises pourraient avoir besoin à cause de l’épidémie ;
  6. Un soutien de l’État et de la Banque de France (médiation du crédit) pour négocier avec sa banque un rééchelonnement des crédits bancaires ;
  7. Le maintien de l’emploi dans les entreprises par le dispositif de chômage partiel simplifié et renforcé ;
  8. L’appui au traitement d’un conflit avec des clients ou fournisseurs par le Médiateur des entreprises ;
  9. La reconnaissance par l’État et les collectivités locales du Coronavirus comme un cas de force majeure pour leurs marchés publics. En conséquence, pour tous les marchés publics d’État et des collectivités locales, les pénalités de retards ne seront pas appliquées.
  10. Un plan de soutien aux entreprises françaises exportatrices.


Pour être accompagnés dans vos démarches, vous pouvez contacter votre Chambre de commerce et d’industrie (CCI) ou votre Chambre de métiers et de l’artisanat (CMA).

Ces chambres seront votre interlocuteur de premier niveau pour vous renseigner sur les mesures mises en œuvre à votre profit, mais également vous aider, si vous en éprouvez le besoin, dans l’accomplissement des démarches administratives requises pour en bénéficier.

La CCI et la CMA pourront réorienter, vers la DIRECCTE, ainsi que vers Bpifrance, la DDFiP et l’URSSAF, les entreprises formulant des demandes plus complexes ou dont la situation économique nécessiterait un suivi rapproché.

Contacts :

Maintien dans l’emploi : le placement des salariés en activité partielle

Tous les établissements du secteur privé qui font l’objet d’une fermeture sont éligibles à l’activité partielle : la demande s’effectue de manière dématérialisée sur le site https://activitepartielle.emploi.gouv.fr/

Toutes les informations utiles, ainsi qu’une notice technique, sont disponibles sur le site internet de la DIRECCTE : http://pays-de-la-loire.direccte.gouv.fr/

Pour toute demande complémentaire, vous pouvez contacter la cellule départementale de Vendée « activité partielle » à l’adresse suivante :

  • paysdl-ut85.activite-partielle@direccte.gouv.fr
  • 02 51 24 79 11 / 02 51 45 21 20

L’unité départementale de la DIRECCTE Pays de la Loire en soutien aux entreprises en #Vendée - Interview de Philippe CAILLON, directeur départemental


Fiches conseils métiers pour les salariés et les employeurs

Par secteur professionnel ou par métier : Retrouvez ici les fiches conseils éditées par le ministère du Travail pour aider les salariés et les employeurs dans la mise en œuvre des mesures de protection contre le COVID-19 sur les lieux de travail.